Comment acheter un bien immobilier aux enchères ?

acheter un bien immobilier aux enchères

Savez-vous qu’il est possible d’acheter un bien immobilier via une vente aux enchères ? D’ailleurs, c’est une alternative plutôt intéressante. En effet, cette option peut vous faire économiser jusqu’à 30 %. Mais comment fonctionne la vente aux enchères ? Et quels sont les préparatifs à faire ?

Les différents types de vente aux enchères

Actuellement, on peut trouver quatre types de ventes aux enchères. La vente notariale est la plus courante et est réalisée dans une chambre de département des notaires. Pour y participer, le client doit remettre un chèque de consignation au notaire responsable de la vente d’un montant équivalent à 10 à 20 % du prix de la mise. Les enchères sur internet sont les plus connues. Il suffit de s’inscrire sur une vente. Par la suite, vous recevrez par courriel une lettre d’agrément électronique et un mot de passe. L’État peut également mettre en vente des biens spécifiques lui appartenant ou qui n’ont pas d’héritiers. Il s’agit là d’une enchère domaniale se déroulant dans les préfectures de département ou dans les hôtels des impôts. Pour accéder aux offres, rendez-vous sur les lieux le jour de la vente en vous munissant des documents requis. Enfin, il y a ce qu’on appelle enchères judiciaires où sont mis en vente les immobiliers saisis ou qui ont fait l’objet d’une liquidation judiciaire. Pour participer à la vente, il faudrait faire appel à un avocat. Sur www.enchereimmobiliere.com, vous pouvez accéder aux différents biens immobiliers saisis en France.

Les avantages d’acheter un bien immobilier aux enchères

Si on a souvent l’habitude de se tourner vers les agences immobilières et les chasseurs immobiliers pour acheter un bien immobilier, les ventes aux enchères immobilières présentent cependant des avantages indéniables. D’ailleurs, les biens proposés sont très variés : terrains, appartements, studio, maison individuelle, étangs, parkings… Le prix est l’un des critères les plus essentiels qui poussent les clients à se pencher vers la vente aux enchères publiques. En effet, les biens sont vendus à un prix largement inférieur au cours du marché. En général, les mises à prix se situent aux environs 70 % du cours normal. Vous aurez donc la certitude de faire de bonnes affaires. Enfin, les ventes sont encadrées, ce qui garantit aux acheteurs une transaction sécurisée. Néanmoins, cette solution présente des inconvénients. Lorsque vous remportez les enchères, vous ne pouvez pas vous rétracter même si le prêt bancaire n’a pas été accordé. De même, les autres acheteurs peuvent faire une surenchère dans un délai de 10 jours, sauf pour les biens domaniaux. En tout cas, afin d’éviter les mauvaises surprises, consultez les conditions de vente avant le jour des enchères.

La préparation d’une vente aux enchères

La visite des biens mis aux enchères est collective et se déroule deux à trois semaines avant la vente. Si vous voulez vous rendre sur les lieux, renseignez-vous sur les dates et heures de visites imposées par la personne en charge de la vente. Ensuite, lisez le cahier des charges, car il renferme des informations importantes : les frais qui seront à la charge de l’acquéreur, le délai de paiement, les caractéristiques du bien, etc. Il faudrait également prévoir les moyens pour financer l’achat, puisqu’à part le prix du bien, il faudrait ajouter les frais de mise en vente, les émoluments du notaire, les débours (sommes avancées par le notaire pour le traitement de dossier) et les frais d’achat (les droits et taxes de mutation).

En outre, préparez les documents nécessaires. En général, vous aurez besoin d’un chèque de banque, d’un justificatif d’identité et d’un justificatif de domicile. Si vous avez remporté l’enchère immobilière, vous procédez à la signature de l’acte de vente. Dans le cas contraire, vous récupérez votre chèque. Et vous devez vous acquitter du montant convenu dans les 30 jours suivant la vente pour les enchères domaniales, 45 jours pour les enchères notariales et 60 jours pour les enchères issues d’une saisie des biens. Passé ce délai, vous vous exposez à des pénalités. Quoi qu’il en soit, vous devez attendre le rendez-vous avec le notaire pour être officiellement propriétaire de votre bien.

 

Immobilier de luxe en Haute Savoie : contacter une agence spécialisée
Projet immobilier en Alsace : faire appel à un promoteur immobilier