Promoteur immobilier en Suisse : Lequel choisir ?

immobilier en Suisse

Si vous envisagez d’investir dans un immobilier neuf, la solution la plus sûre consiste à confier le projet à un promoteur immobilier. En plus de vous éviter un logement non conforme au plan, ce professionnel s’engage aussi à livrer l’ouvrage selon les délais convenus. Pour parer à tout éventuel problème, mieux vaut engager un promoteur sérieux. Oui, mais entre tous les prestataires présents sur le marché, comment reconnaître le bon ? Découvrez quelques critères pour vous aider à choisir votre promoteur en Suisse.

Un professionnel à votre côté tout au long du projet

Avant même de déterminer les critères de sélection de votre promoteur immobilier en Suisse, il convient de connaitre les nombreux avantages proposés par le recours à ce professionnel. Le rôle d’un promoteur immobilier consiste avant tout à vous guider tout au long du projet. Véritable expert dans le domaine de l’immobilier neuf, ses missions ne se limitent pas seulement à la construction et la vente d’un bien. Il prend en effet en charge toute la procédure visant à mettre sur pied la maison : achat de terrain et viabilisation, démarches administratives, travaux de construction, suivi du chantier et livraison des travaux. Le recours à un promoteur est donc une solution de facilité puisque vous achetez un logement clé en main. Grâce aux nombreuses garanties qui lui sont imposées par la loi, le professionnel devra vous fournir une maison conforme au cahier des charges et livrée dans les délais impartis.  

Comment s’assurer des compétences du promoteur ?

Généralement, le promoteur immobilier qui prendra en charge votre projet aura le statut de maître d’ouvrage délégué (étant donné que c’est vous le maître d’ouvrage). Puisqu’il devra se charger d’un ensemble d’opérations relatives à la construction immobilière, ce dernier devra disposer d’une multitude de compétences techniques. Afin de trouver un promoteur sérieux, prêtez attention aux services proposés par le prestataire : conception et étude de projet, conception des plans, construction… Assurez-vous qu’il soit à même de prendre en charge votre projet immobilier de A à Z.

Penchez-vous également sur ses précédentes réalisations. En consultant les maisons qu’il a déjà construites, vous aurez un aperçu de son potentiel, mais également de votre futur logement. Pour vérifier son engagement et la qualité de ses prestations, demandez-lui s’il adhère à des réseaux réputés comme la Fédération des Promoteurs Immobiliers par exemple.

Pour ne pas vous tromper, l’idéal est de vous fier au bouche-à-oreille afin de connaitre la réputation d’un prestataire donné. Suivez les recommandations de vos proches ou des internautes (sur les espaces d’échanges ou les annuaires professionnels) afin de trouver un professionnel fiable et sérieux.

Comment choisir votre promoteur ?

Puisque l’expertise et le savoir-faire du promoteur garantissent la réussite de votre projet, il convient de bien choisir le type de prestataire à engager. Si les promoteurs indépendants ou travaillant en free-lance proposent souvent des coûts d’intervention plus abordables, ils ne sont pas toujours à même de sécuriser le contrat notamment en matière de juridique. L’idéal est de contacter un promoteur expérimenté, mais surtout adossé à un grand groupe.

Pensez également à choisir le prestataire selon vos besoins et votre budget. Un promoteur local garantit un service de proximité, plus de disponibilité et une plus grande expertise en termes d’urbanisme (connaissance du PLU et du marché local). Contrairement à un prestataire local, un promoteur national n’aura pas la même disponibilité, mais il propose cependant des programmes plus importants et plus standardisés.

Pour finir, il faut prêter attention aux différentes garanties proposées par le promoteur. Ces dernières vous permettent en effet de bénéficier d’une certaine protection s’il y a non-respect des délais de livraison ou défaut de conformité. La garantie légale minimum est la garantie d’achèvement. Obligatoire, elle vous garantit la livraison des travaux même si le promoteur ne peut achever le chantier (faillite, défaillance…). À cette dernière, d’autres garanties facultatives sont également à considérer : garantie décennale, garantie de bon fonctionnement, garantie biennale, assurance responsabilité civile… Même complémentaires, ces garanties sont exigées pour garantir le bon déroulement du chantier et la réparation des éventuels dégâts après la réception des travaux.

Puisque les éléments à considérer sont nombreux, l’idéal est de demander 3 à 5 devis auprès de différents promoteurs. Comparer ensuite les services et garanties proposés par les prestataires sollicités pour trouver la meilleure offre.

Vers qui se tourner lorsque sa maison est squattée ?
Trouver une entreprise de diagnostic immobilier à Avignon