Investissement immobilier locatif : conseils en ligne

immobilier locatif

L’investissement dans l’immobilier permet de se constituer un patrimoine durable avec le minimum d’efforts (en profitant de l’effet de levier) et de percevoir des revenus complémentaires d’une manière régulière. Si vous voulez optimiser le rendement de votre logement, optez pour la location meublée. Pour quelles raisons ? Quelles sont les astuces pour mieux rentabiliser ses investissements ?

Que choisir : une location meublée ou nue ?

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier, vous avez deux options : soit une location vide soit meublée. Pour faire le bon choix, il faudrait passer en revue toutes les caractéristiques, avantages et inconvénients. Dans le cadre d’un logement meublé, le propriétaire est tenu d’équiper la maison du mobilier indispensable à la vie quotidienne à l’instar d’un lit, d’un canapé, des appareils électroménagers, etc. À part l’acquisition du bien immobilier, il faudrait donc prévoir un budget supplémentaire pour l’acquisition des meubles. Si vous préférez des équipements haut de gamme, vous devez y mettre le prix. L’avantage, c’est qu’il est possible de pratiquer un loyer plus élevé par rapport à la location nue. Concernant la durée du bail, ce sera de 3 ans dans le cas d’une location vide, contre 1 an pour un investissement locatif meublé. Dans cette seconde option, vous pouvez alors récupérer le logement chaque année en cas de besoin. Il faut aussi noter que le régime fiscal est différent. En location vide, les loyers constituent des revenus fonciers tandis qu’en location meublée, les revenus relèvent de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux ou BIC. Si vous êtes intéressé par la location meublée, cliquez ici. Vous y trouverez toutes les informations à connaitre sur le statut de loueur meublé non professionnel ou LMNP.

Taxation forfaitaire et au réel LMNP : quelle différence ?

Le statut de lmnp ou loueur meublé non professionnel séduit de nombreux investisseurs, car ils bénéficient d’un régime fiscal plutôt avantageux. Mais il faudrait que les recettes locatives ne dépassent pas 23 000 euros par an et représentent moins de 50 % de vos revenus globaux. Côté régime fiscal, vous avez deux choix bien distincts. Le micro-bic ou régime forfaitaire est accessible aux bailleurs ayant une recette inférieure à 70 000 euros. Les bénéficiaires profitent d’un abattement de 50 %, ce qui signifie que seule la moitié des revenus locatifs est imposable. Au-delà de 70 000 euros, vous êtes taxé au régime réel. Toutes les charges seront alors déductibles sur le revenu : intérêts des emprunts, frais de gestion, frais de syndic, taxes, travaux, amortissement… Il est donc possible de voir le compteur à 0. Et en cas de déficit foncier, le montant sera reporté sur les recettes locatives des années suivantes sans limitation de durée. Néanmoins, le régime réel est un peu complexe et nécessite une bonne connaissance des chiffres. Parfois, le recours à un professionnel est incontournable pour vous aider étape par étape afin d’optimiser le rendement de vos placements et éviter les erreurs.

Comment réussir un investissement LMNP ?

Si vous envisagez d’investir dans une location meublée, il existe certains paramètres à revoir. A priori, vous devez définir vos objectifs et votre budget. En effet, le choix va dépendre de la cible et des moyens dont vous disposez. Si vous envisagez de souscrire un crédit bancaire, il faudrait évaluer l’épargne mensuelle à consacrer à l’investissement lmnp. Ensuite, vous allez déterminer les caractéristiques du logement selon la cible : le type de résidence (résidence étudiante, EHPAD, résidence seniors, résidence d’affaires ou de tourisme), le nombre de pièces, les commodités à proximité, le potentiel, etc. L’emplacement est également un point clé pour réduire les vacances locatives. Pour une résidence étudiante, il vous faut un appartement ou un studio près des universités ou des écoles ainsi que des transports en commun. En revanche, pour une résidence de tourisme, visez des endroits stratégiques susceptibles de séduire les visiteurs pour vous assurer un investissement pérenne. Enfin, pensez à faire appel à un professionnel pour concrétiser votre projet. L’accompagnement d’un expert dans ce secteur vous permettra d’optimiser la rentabilité de vos investissements.

Les avantages et inconvénients de l’embauche d’un avocat spécialisé dans l’immobilier
Estimation immobilière avant la vente de son bien immobilier