Les étapes pour changer de syndic

changer de syndic

Le mandat touche à sa fin et vous avez envie de changer de syndic ? Vous souhaitez trouver une solution pour changer de syndic en cours de mandat ? Il est important de savoir que cette démarche comporte des étapes précises. Nous allons vous donner de précieux conseils afin de vous aider à réaliser cette opération dans les meilleures conditions.

Pourquoi changer de syndic ?

Tout d’abord, il est important de déterminer les réelles raisons de votre envie de changer de syndic. Ce dernier doit être le garant de la bonne gestion administrative et financière d’une copropriété. Si vous n’êtes pas satisfait de ses prestations, il est donc normal que vous souhaitiez changer de syndic.

Habituellement, les personnes qui veulent changer de syndic ne sont pas satisfaites des lourdes charges de copropriété. Les copropriétaires recherchent une solution qui leur permet de payer moins de charges et de bénéficier de meilleures prestations.

Ce changement entraîne certaines procédures officielles que vous pouvez voir sur le site suivant si vous voulez changer de syndic.

Les étapes pour le changement de syndic

Avant d’avertir votre syndic du moment, vous devez vous informer sur les prestataires disponibles. Il existe plusieurs candidats qui peuvent répondre à vos besoins et vous devez donc comparer les offres :

Tarifs ;

Offres ;

Avantages ;

Inconvénients ;

Variétés des services.

En cours de mandat, le changement de syndic doit être élu à la majorité des voix des propriétaires. Il doit aussi justifier un motif légitime qui entraîne ce changement comme une mauvaise gestion ou des dépenses inexpliquées par exemple.

Toutes ces démarches sont importantes si vous ne voulez pas vous tromper une deuxième fois. A notre époque, il existe même des syndics en ligne qui offrent plus d’avantages et de garanties sur les prestations.

Ensuite, vous avez la possibilité de faire la demande d’un devis auprès des services que vous avez sélectionné au préalable. Cela vous aide à trouver le syndic qui vous fera économiser le plus d’argent tout en ayant pleine conscience des services de gestion proposés dans l’offre.

L’autre étape indispensable est de préparer une assemblée générale de copropriété. Lors de cette préparation, vous devez vous assurer que tous les propriétaires aient reçu la convocation. Cette dernière doit mentionner l’objectif de cette assemblée générale et donc le changement de syndic.

Aussi, vous devez être sûr que le syndic a bien reçu votre courrier afin que le changement puisse être abordé lors de l’AG. Au cours de cette assemblée, le vote a lieu afin de déterminer le syndic qui remporte le contrat à la majorité entre les présents, les représentés et les absents.

L’élection d’un nouveau syndic entraîne directement la fin de l’ancien mandat. Le changement de syndic nécessite une entente entre le nouveau et l’ancien syndic afin que l’échange des dossiers et des différentes informations se déroule convenablement.

De nos jours, il est conseillé de choisir un syndic en ligne. Ce système est plus simple pour les copropriétaires et améliore la communication de la copropriété. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les étapes de la construction d’une maison individuelle
À qui faire appel pour construire une maison en Haute-Savoie ?